Serre-Chevalier en été : 5 activités à ne pas louper

Serre Chevalier est une vallée très connue pour ses kilomètres de pistes de ski en hiver. Nous, c’est en été que nous l’avons découverte !

Faire une randonnée dans la vallée de Serre Chevalier

Enfilez vos chaussures de rando et embarquez votre appareil photos ! Pour profiter d’un panorama exceptionnel sur tous les sommets du Parc des Ecrins, nous montons à 2491 m d’altitude.

Tout le monde dans la famille n’est pas adepte des grandes randonnées, aussi nous sommes montés au sommet grâce au téléphérique. Il y a deux tronçons : on prend le télécabine Ratier à Chantemerle, puis on enchaîne avec le téléphérique Serre-Chevalier. Cela coûte 12,20€ par adulte et 9,90€ par enfant, vous pouvez même monter un vélo si vous souhaitez descendre en deux roues 😉

Nous avons suivi le parcours n°25 : les 3 Croix. Il fait 8km de long, pour en théorie 3 heures de marche. Le sentier est tout à fait accessible aux randonneurs débutants et aux enfants, il faudra simplement rallonger le temps de descente ! Si en cours de route la fatigue ou des douleurs vous gagnent, il est possible de redescendre avec le télécabine Ratier.

Nous n’avons pas eu la chance de croiser des marmottes cette fois-ci, mais nous avons vu plein d’entrées de terriers. Nul doute, elles n’étaient pas très loin 🙂

Mes conseils : Si vous avez mal aux genoux, ou que vous marchez d’un pas peu assuré, les bâtons de rando peuvent aider en descente ! Et bien sûr, le trio crème solaire + eau + lunettes de soleil est une évidence.

Faire du parapente à Serre Chevalier

J’en avais envie depuis des années, c’est maintenant fait ! C’était un cadeau d’anniversaire de la part de ma soeur, j’ai donc pu faire du parapente dans la vallée de Serre-Chevalier.

Nous avions rendez-vous à 9h15 sur le parking qui se situe à la sortie de Chantemerle, en allant vers Briançon. J’ai fait mon baptême avec Origin’Air qui propose un vol découverte en parapente biplace, pour une durée de 15-25 min en vol. Depuis le parking, l’équipe nous emmène en voiture direction le point de décollage ! Une route qui nous a donné une petite gerboulade car sinueuse, mais qui était très belle 🙂

Une fois arrivés là-haut, on prépare la voile (enfin nous on regarde), on s’équipe et notre mono nous donne les consignes pour le vol. Je m’attendais à devoir courir pour décoller, en fait cela s’est fait tout en douceur.

En vol, on admire la vue sur toute la vallée, on distingue les villages au bas des montagnes. On peut même prendre les commandes du parapente pendant quelques minutes. Après, si vous êtes à l’aise, c’est parti pour un bout de vol un peu plus mouvementé ! Votre moniteur adaptera son style de vol en fonction de vous, n’ayez crainte 😉

L’atterrissage se fait non loin du parking de départ, sur une grande étendue d’herbe le long de la Gisane. Une fois encore, tout en douceur. J’ai simplement posé les pieds par terre !

Mes conseils : même en été, habillez-vous « chaudement » (un coupe-vent et un sweat suffisent), et portez des baskets. Pensez aussi aux lunettes de soleil, voire à la crème solaire si comme moi vous avez une peau sensible !

Se balader autour du Lac de L’Orceyrette

Le Lac de l’Orceyrette est situé à une petite heure de Serre-Chevalier (nous étions basés à Chantemerle), et rattaché à la commune de Villar-Saint-Pancrace. L’état de la route qui y mène n’est pas très bon, si vous avez l’estomac sensible préparez-vous à être secoué… mais cela en vaut la peine ! Le trajet en lui-même est vraiment beau, une fois que vous avez passé Villar. Mon conseil : ouvrez vos fenêtres pour respirer les bonnes odeurs et profitez des bruits naturels !

On y va pour :

  • pêcher (essentiellement des truites). Le permis pêche est nécessaire 😉 Il vous en coûtera 13€ pour la journée, vous pouvez vous le procurer dans un office de tourisme par exemple.
  • pique-niquer : il y a quelques tables autour du lac. Surtout, pensez à rassembler vos déchets, il n’y a pas de poubelle sur place, donc SVP veillez à conserver la beauté du lieu !
  • faire le tour à pieds : évitez les tongs ou les petites sandales, il y a un passage avec pas mal de cailloux. C’est tout à fait accessible même pour les enfants en bas âge, et faire le tour vous permet de profiter des différents points de vue.

Je vous conseille aussi de garer votre voiture au début du lac ! Voir des voitures tout le long du lac n’est ni esthétique pour les photos, ni agréable pour les yeux.

Se baigner dans un biotope

Pour se baigner l’été à Serre-Chevalier, quoi de mieux qu’une « baignade biologique » ? Il existe deux biotopes à Serre-Chevalier :

  • le biotope de la Salle-les-Alpes, qui fait partie de la base de loisirs du Pontillas
  • le biotope de Saint-Chaffrey, au sein du parc du Colombier

Panorama sur le lac biologique de la salle les alpes

Personnellement, j’ai voulu tester le plan d’eau de la Salle les Alpes, parce que je le trouvais plus grand et plus joli que celui de Saint-Chaffrey (avis perso évidemment). Autour du lac, beaucoup de gazon bien entretenu donc c’est idéal pour poser vos serviettes en toute tranquillité. Si vous avez de la chance, un transat en bois sera peut-être disponible pour vous y prélasser 😉 Niveau température, l’eau était à 20°C à 15h, autant vous dire… froide ! L’endroit respire une atmosphère familiale, tout en étant calme (pas de cris d’enfants dans tous les sens).

Point pratique : les shorts de bain sont interdits pour la baignade, et l’entrée coûte 4€ pour un adulte, 3€ pour un enfant de 4 à 12 ans. Un parking gratuit se situe juste à côté.

Mais au fait, c’est quoi un plan d’eau biotope ?

C’est un plan d’eau écologique, sans produit chimique. Il y a en fait deux bassins : le bassin de lagunage (où les plantes filtrent l’eau) et le bassin de baignade. Des jets d’eau ré-injectent l’eau filtrée dans le bassin de baignade. Et tout ça est naturel !

Randonner jusqu’au Lac de la Douche depuis le village du Casset

En bordure du parc des Ecrins, empruntez le GR54 pour une balade d’environ 8km de long, à l’ombre des mélèzes.

Pour y accéder, rien de plus simple : garez-vous au parking (gratuit) du Casset, puis traversez le village avant de prendre le sentier de randonnée sur la gauche face à chez Finette (un restaurant/buvette). Le sentier est très bien indiqué : des panneaux vous indiquent le chemin à suivre, et un balisage rouge et blanc vous suivra tout du long.

Pour cette randonnée, comptez 400 mètres de dénivelé positif. Le sentier ne fait que monter, d’abord par une pente très douce, puis douce, puis un peu plus corsée avant l’arrivée. La difficulté réside dans quelques passages avec des cailloux, mais c’est sincèrement accessible aux marcheurs débutants et aux enfants, à condition de prendre son temps. Ils annoncent 1h15 pour monter au lac, très franchement… c’est un temps pour les marcheurs habitués ! Comptez plutôt 1h30 voire 1h45 si vous marchez lentement.

La descente, elle, est bien plus rapide ! Il vous faudra à peine une heure pour être en bas. Vous pouvez même en profiter pour prendre une petite récompense chez Finette 😉 Le lieu est très mignon, les crêpes super gourmandes, et les prix corrects (3€ le demi pression, 2,80€ la limonade, 4,80€ la crêpe au chocolat et 7-8€ pour une crêpe plus élaborée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *